Histoire de Dubaï

histoire dubaiPetit village de pêcheurs, Dubaï a été repris dans environ 1830 par une branche de la tribu des Bani Yas du oasis de Liwa dirigée par la famille Maktoum qui gouverne encore aujourd’hui l’émirat.

Les activités traditionnelles inclues l’élevage des troupeaux de moutons et de chèvres, culture des palmiers dattiers, la pêche et la perliculture, mais les habitants ont développer le commerce et les échanges aussi. Au fils des siècles, Dubaï a la réputation d’avoir les plus grands souks de la côte du Golfe, avec 350 magasins dans le seul quartier de Deira.

Le succès commercial allié à des attitudes libérales des dirigeants de Dubaï, l’émirat a fait attrayant pour les commerçants de l’Inde et de l’Iran, qui ont commencé à s’installer dans la ville en pleine croissance. Mais, tandis que le commerce se développe, Dubaï est restée politiquement un protectorat de la Grande-Bretagne dans le cadre des États de la Trêve s’étendant le long de la côte nord de la péninsule arabique.

Après le retrait des britanniques en 1971, Dubaï s’est unie avec Abu Dhabi, Sharjah, Ajman, Umm Al Quwain, Fujairah et (en 1972) Ras Al Khaimah pour créer la fédération des Emirats Arabes Unis.

Ce fut peu de temps après la découverte du pétrole en 1966, qui allait bientôt transformer l’émirat et son mode de vie. Premier exportateur de pétrole en 1969, Dubaï  a connue une période de développement rapide qui a instaurée les bases de la société moderne d’aujourd’hui. Une grande partie de ce développement qu’a pu connaitre la ville de Dubaï est attribué à la vision du Souverain, HH Sheikh Rashid bin Saeed Al Maktoum, qui fait en sorte que les recettes pétrolières de Dubaï, tout en étant relativement modeste par rapport aux normes de la région, ont été déployés pour un effet maximum.

Le résultat est que Dubaï ne cesse de mettre en œuvre son infrastructure dans les secteurs du transport, scolaires, santé, tourisme …

No comments yet.

Leave a Reply

WordPress Blog

WordPress Blog